LES ACTES et mentions INSOLITES DES REGISTRES D’ETAT CIVIL
    
 

retour accueil

 

De 1648 à 1653, la France connait une grave période de révoltes
contre l'autorité monarchique que l'on appela La Fronde.
A cette époque , Louis XIV n'est qu'un enfant et Anne d'Autriche , sa mère,
assure la régence avec le soutien du premier ministre le Cardinal Mazarin.
En 1652, le duc de Condé , né Louis II de Bourbon-Condé,
est à la tête de la "Fronde de Condé" contre Mazarin.
Il livre alors plusieurs batailles contre les troupes royales avant de parvenir jusqu'à Paris,
aidé en cela par les troupes de Charles , duc de Lorraine et du duc de Vuttemberg.
Mais Condé ne parvient pas à obtenir le soutien total du Parlement de Paris
bien que les parlementaires se soient nettement prononcés contre Mazarin forcé à l'exil .
Las des troubles et de Condé, le Parlement finit par réclamer le retour du roi .
Louis XIV entre dans Paris en octobre 1652 et s'installe au Louvre.
Mazarin revint à Paris en février 1653 et Condé fut condamné à mort en mars 1654.
Cependant , après 7 ans d'exil , Condé est réhabilité par LouisXIV
qui lui accorde même un commandement au sein de ses armées.

(Voir " Louis II de Bourbon-Condé " )

 

Mention citée sur le forum  Genealogie-Paris@yahoogroupes.fr
et transmise par Dominique Druhen

    

Eglise de Créteil

Commune de Créteil (Val de Marne)-1652

Dans son registre, le curé de Créteil mentionne la présence
de l'armée de Condé durant 5 mois dans sa paroisse .
Les cruautés et les pillages obligèrent les habitants à s'enfuir
ou à se cacher tant ils "n'osaient paraitre de peur
d'être tués ou maltraités"
.
"Les Vittamberg" occupèrent l'église qui fut ,de ce fait,
"polluée par les allemands ".
Le curé rebénit et réconcilia son église après le départ des occupants .
Réconcilier une église se pratiquait quand celle-ci avait été profanée :
les allemands comptaient de nombreux luthériens à cette époque .

 


" Le journal des
baptêmes fevrier
jusqu'en Decembre
1652 a été perdu
et a          par les
gens de guerre de l'armée
de Mr Le Prince de Condé
composée de français
Lorrains. Allemands
Vittamberg , qui furent
5 mois tant a Creteil
qu'aux environs . ils
arriverent a Creteil le
jour de l'octave du Saint
Sacrement et ne decampèrent qu'au
15 d'octobre pendant
lequel ils pillerent
l'Eglise de Creteil et toutes 
les maisons du lieu et des
Environs Les Vittamberg
en leur descampement
camperent 3 jours
dans l'Eglise , dans le
Presbytaire Et dans
toutes les maisons.
Pendant qu'ils furent
en ces cartiers cinq mois
durant ils firent de
grandes cruautés
pilleries et ravages.
 

 

 

 


Les pauvres Habitants
n'osaient paraitre de
peur d'être tués ou
maltraités ; Ils se
refugierent Les uns à
Paris Les autres à St Maur
ou autres Lieux; Et en
mourut de misères maladies
et Cruautés 250 tant hommes
femmes qu'enfans grands
et petits ; Dieu par sa
Sainte grace nous veuille
delivrer de Semblables
miseres a L'avenir ; "

 

"L'Eglise Paroissiale de
Creteil et la Chapelle de
Notre Dame des Nescher
qui avoient été polluée
par les allemands Vittam-
berg, Lorains et français
de l'armée de Monsieur le
Prince de Condé fut
Rebenite et Reconcilliée
le 26 octobre 1652
par moi Prêtre Conseiller
et Aumonnier du Roy
Curé de Creteil suivant
le pouvoir a moy donné
de Monseigneur
L'Archevêque de
Corinthe Coadjuteur
de l 'Archevesché "