LES ACTES et mentions INSOLITES DES REGISTRES D’ETAT CIVIL
    
 

retour accueil 

Les registres paroissiaux ont eu bien des difficultés à parvenir intacts jusqu'à nous , subissant la destruction par les incendies, l'humidité, les rats ou encore les vers comme dans ce registre de1669 de Chiroubles (Rhône).

Et quand les registres ne sont pas détruits par les "ennemis" qui envahissent le village , nous avons à faire à des paroissiens qui arrachent les pages des registres en guise d'extrait de naissance !

Incendie - 1706 - Virieu-le-Petit (Ain)
Incendie - 1712 - Les Sièges (Yonne)
Brûlés par les ennemis - 1593- Marçon (Sarthe)
Pages arrachées ou coupées - 1648 - Courzieu (Rhône) -- Loire sur Rhöne - 1641
 

 

Commune de Virieu-le-Petit (Ain) -1706

Durant l'incendie d'une partie du village en août 1706 , le registre de l'année fut réduit en cendres.
(voir la mention de cet incendie
Le curé est alors obligé de réécrire le registre en notant les dates approximatives.
 

" Le présent registre est celluy de l'année l incendie ainsi jusqu'au
14 aout on n'a pas pu bien certifier en plusieurs endroits du jour des
actes ayant eté obligé de prendre des nouveaux registres "

"L'an mil sept cent, et six , et environ le quatorzième janvier (...) "

 

Un terrible incendie eut lieu le 2 juin 1706 dans la commune Les Sièges (Yonne) .
attisé par un vent violent, plus d'une centaine de bâtiments furent détruits dont le presbytère et l'église "d'une manière qui tire les larmes des yeux" comme l'écrira le curé .

" en sorte que je ne pus mesme sauver les registres des baptesmes mariages
et mortuaires qui ont tous brulez
"

Cependant, il semblerait que le curé Martin ait pris soin de recopier soigneusement le double des registres déposés , comme on peut le supposer, au greffe.
Malheureusement , à cause "de la négligence de mes prédécesseurs " aucun double des registres n'existe avant 1697.

" Ceux qui auront besoin d'extrait de baptesme, mariage ou
mortuaire les trouveront (la grosse) chez Mr bouton dans la place St Etienne
depuis huit ans (1697 jusqu'en 1706) que je gouverne la parroisse , on n'en
trouvera pas un de manque , Mais pendant les six années
auparavant que je viens aux sièges, on en trouvera point de
produit par la négligence de mes prédecesseurs"


 


Ad89-Les Sièges-BMS 1706-1712-Vue 2

 

Commune de Marçon (Sarthe) -1593

En pleine guerre de religion, nous pouvons penser que les ennemis qui ont "brûlé et lacéré" les registres, symboles même du catholicisme , étaient des Huguenots

"Les registres de Baptemes ont été
brulés ou lacérés par les ennemis
qui entrèrent à marçon le 16 mars
1593 et qui révagèrent tout
pendant quatorze jours qu'ils
restèrent en la paroisse "


Ad72-Marçon-1578-1630-Vue79

 


Les pages coupées ou arrachées des registres ou comment obtenir un extrait de naissance !

Commune de Courzieu (Rhône) - 1648

Voici un acte de naissance coupé ainsi que la remarque du curé dans la marge :

" Nota que le / fils de Jean fluvan /
a coupe la feuille / ou est contenu /
l'acte de baptesme / et fut faire pour / le montrer a sa mere /
la partie est colle / au mesme lieu /
pou servir ... / que de raison et /
le reste estant le mesme susdite /
7 7bre 1651 "

 

Ad69 Courzieu-67GG1-B-1648-Vue14

Commune de Loire-sur-Rhône (Rhône) - 1641-

Le curé mentionne qu'un de ses paroissiens , pour obtenir le certificat de baptême d'un de ses enfants, a commis un sacrilège en "desrobant dans l'esglise " "deux feuillets d'un cayer qui estoit derriere le grand autel"

Le curé espère cependant que le voleur qui n'a pas dérobé les calices qui se trouvaient près du registre rendra les feuillets et il laisse un blanc sur la page afin de recopier les actes manquants.

" Il y a un certain de la parroisse, que pour avoir le
certifficat du batesme d'un de ses enfants, il en ha emporté
deux fulhiets d'un cayer, qui estoit derrier le grand Autel
dans un armoyre, ou Je tiens les calices, en quoy il
ha commis un sacrillege, desrobant dans lesglise. Oultre
il ne pouvoit a grand peyne, prendre les cayer, sauf
toucher les calices; quéle cause que je laysse
le sulfit suivant blanc, en cas qil heusse bonne
conscience, apres avoir retiré ce qui luy seroit necessaire
de rendre lesdits fulhiets, pour ecrire dans ce livre les bapesmes
qui estoient contenus dedans; qui est despuis le 19e juillet 1641
jusques au 21e 9bre 1641,
(...)
"
 

 

 

Ad69-Loire sur Rhone-118GG3-B1641-Vue3

HAUT DE PAGE