LES ACTES et mentions INSOLITES DES REGISTRES D’ETAT CIVIL
    
 

retour accueil
 


Auvergne- La demande en mariage

Veuvage, Remariages et Noces d'or !


Au 18e siècle, les veuves sont plus nombreuses que les veufs, sans doute parce que passée l'âge de 40 ans, une veuve avait plus de difficultés à trouver un nouveau mari. L'âge était un obstacle moindre au remariage d'un homme .  Ainsi en 1778 , la France compte 5%de veufs contre 8,8% de veuves *

Beaux hommes ou beaux partis , voici 3 messieurs qui établiront un record en matière de remariage !

Etienne Sertillange se marie 5 fois en 30 ans 
Mais le record appartient à François Leral "veuf d'une septième épouse" à l'âge de 78 ans qui se marie donc pour la 8ème fois !
Alors que Gilbert Bourlier convole en 7èmes noces en 1728
 

Autre record de longévité cette fois puisque malgré l'espérance de vie peu élevée durant ces années-là, deux couples célèbrent à l'église leur 50 ans de mariage , l'un en 1792 et l'autre en 1785 !

 

*voir source (page 214)

St Germain-près-Herment (Puy de Dôme)
1777 - 1830

Etienne Sertillange , fils de Jean et Anne Jallat, est né en 1777 .

Il se mariera 5 fois et aura 11 enfants

1° - vers 1798 avec Antoinette Auroux décédée en 1810
6 enfants naîtront

2° - en 1811 avec Françoise Baumet décédée en 1812
 

3° - en 1813 avec Antoinette Desseauve décédée en 1817
1 enfant

4° - en 1817 avec Antoinette Jarrier décédée en 1827
3 enfants

5° - en 1830 avec Marie Mallègre décédée (veuve ) en 1852 
1 enfant

Cerisy-la-Salle ( Manche) - 30 novembre 1799

Se marier 5 fois n'est pas un record , mais l'originalité de cet acte tient dans l'énumération des noms des 4 épouses précédentes .

" (...) du mariage entre Jean Savary,
fils de feu Christophe et de feue
Jeanne Chevalier , veuf en première
noce d'Elisabeth de Liepere de
la paroisse de Savigny, en seconde
noce d'Anne le Plancquois de la
paroisse de Muneville-le-Bingard ,
en troisième noce de Marie le
jolivet de la paroisse de Montpinchon
en quatrième noce d'Anne le
Chevalier de la paroisse du Loret (...)" 

merci à Laurent Levallois pour cette mention


Ad50 Cerisy-la-Salle vue119/355


Kerquery (Morbihan) - 13 février 1749

Extrait du 8ème mariage de François Leral qui, à l'âge de 78 ans a perdu ses 7 premières épouses .

"(...) entre françois leral agé de soixante dix huit ans
veuf d'une septième epouse et janne letaen "


Ad 56 Kerquery BMS 1718-1751 Vue654
       merci à Dominique Druhen  

   

 

Yzeure (Allier) - 9 mai 1728

"Aujourd huy neuvieme jour du mois de may 1728 Gilbert bourlier, journalier
habitant de cette paroisse veuf en derniere noce de henriette Cornolet d'une
part et anne lebeau, veuve en derniere noce de françois monnerat journalier
de cette paroisse d'autre part on reçu la benediction nuptiale suivant la forme
civile et canonique , ledit bourlier pour la septieme fois et septieme espousaille
sans opposition (...) "

 

Ad03 Yzeure BMS 1714-1750 Vue219

Noces d'or !

Mont-St-Jean (Sarthe) - 7 novembre 1785

C'est en présence de 11 prêtres qu'André Angevin et Marie Langlois célèbrent religieusement leur 50 ans de mariage, entourés de leur fils et de leurs 6 petits-enfants.
L'épouse a 17 ans quand elle se marie le 7 novembre 1735 dans la même paroisse. (Vue167)

 "aujourd'hui sept novembre mil sept cens
quatre vingt cinq ont célébré la cinquantieme
année de leur mariage Maitre André Angevin
serrurier et Marie Langlois son épouse "

"corona senum filii filiorum
et gloria filiorum patres eorum"
que le curé prononce lors de la cérémonie peut se traduire ainsi:
"Les petits-enfants sont la couronne des vieillards, et la gloire des enfants sont leurs pères"

A Sougé-le-Ganelon (Sarthe), le 7février 1792, Simon Grangé , sacristain , et Marie Portier, âgés respectivement de 83 ans et de 77 ans, fêtent leur 50 ans de mariage. Le dit Grangé en excellente santé, "jouissant de la plus heureuse vieillesse" , est toujours très actif.

" nota
Le septieme jour du present mois on a
célébré dans cette église la cinquantieme année
de Mariage de Simon grangé sacriste agé de
quatre vingt trois ans et de marie portier son
épouse agée de soixante et dix sept ans lesdits 
époux assistés de tous leurs enfants et petits enfants
ledit grangé jouissant de la plus heureuse vieillesse
dont il ne (  ) aucune incommodité, fort, robuste
et agissant toujours dans un état de sacristé avec la
plus grand courage et activité - Curé de Sougé. "

 

 

 


Ad72 Mont St Jean BMS 1770-1792 Vues386 et387

 


Ad72 Sougé-le-Ganelon BMS1760-1792-Vue198