LES ACTES et mentions INSOLITES DES REGISTRES D’ETAT CIVIL
    
 

retour accueil
 

En 1539 , l'ordonnance de Villers-Cotterêts impose le français dans la rédaction de tout acte officiel .
Cependant , c'est en 1603 seulement que le curé Amorand de Lochieu abandonne le latin dans ses registres .

Ainsi cette page du registre de Lochieu débutant par un acte de mariage en 1602 écrit en latin
suivi d'un acte de mariage de 1603 rédigé en français .

 

"Severinus filius a dony benedicti
michaud de Larnino ...
contraxit matrimonium cum felixia
filia a dony Stephani bornarel duti lori ..." 

" Severin fils de benedicte
Michaud de Larnin ...
a contracté mariage avec félixia
fille de Stephani bornarel du dit lieu .... "

 


"Le second jour du mois de febvrier 1603
ont este espouse Anthoyne fils de feu
felix Vellet de Poysieu et Pernette
fille de feu Pierre David dit fornier de lochieu
... "