LES ACTES et mentions INSOLITES DES REGISTRES D’ETAT CIVIL
    
 

retour accueil

NAISSANCES MULTIPLES

Au moyen-âge, la croyance était telle que l'on attribuait
autant de pères que d'enfants nés en cas de naissances multiples !
Ce qui impliquait qu'il y avait eu adultère de la part de la mère .

Un seul ou les 2 jumeaux parvenaient le plus souvent à survivre
mais aucun des triplés ou des quadruplés se semblent avoir survécu.
Ainsi , les triplés de Gignac en l'an9 ont le même numéro d'ordre
dans le registre des naissances et dans le registre des décès . 

Les naissances multiples chez une femme étaient bien souvent à répétition.
Le record se trouve sans doute à Luthézieu puisqu'entre 1770 et 1774,
Louise Couturier aura 8 enfants !
A St Hillaire la Gravelle, Jeanne Courcimeaud aura 6 enfants entre 1766 et 1768.
Michelle Terrade de Verneugheol aura 3 fois de suite des jumeaux nés en 1692, 1694, 1696 !

Mais c'est à Cercottes (Loiret) en 1694 et à Auvers (Manche) en 1699  que nous trouvons les naissances extrêmement rares de quadruplés dont aucun ne survivra.

Un mystère :
Les naissances gémellaires de la commune de Giat dans le Puy-de-Dôme sont particulièrement étranges par leur fréquence inhabituelle. Par exemple, en 1759, sur les 45 actes de naissances , 4 concernent des enfants jumeaux et ce en 2 mois de temps ! 
 

Commune de Cercottes (Loiret) : des quadruplés

Merci à Raymond Poulain, président de généalogie45 et généalogie92, qui a trouvé cet acte
et à Marie-France Millet, descendante du couple, qui me la transmis

Lyé, Marie, Françoise et Pierre Millet naissent le 16 décembre 1694 ,jour du baptême de
"quatre enfans venus tous d'une ventrée nés du mariage de lyé millet et de marie Drouet".
Il est précisé à la fin de l'acte que "tous lesquels enfants cy dessus denomés sont decedes les jours suivants"
 

(voir l'acte)

 

Commune d'Auvers ( Manche) ; des quadruplés

En ce jour du 28 décembre 1699, naissent des quadruplés :
un garçon et trois filles qui ne survivront pas.
Cet évènement ne semble pas pour autant impressionner le curé
et l'acte parait bien banal sur cette page de registre . 

"Le ving huit du mois d'octobre audit an moy pretre soussigné ay baptisé
quatre enfants née de la nuit precedente pour hélie Le françois et françoise
le barbier son epouse Savoir un garçon et trois filles (...)"

en marge , la mention de la sépulture au cimetière du 29 dudit mois

Merci à Stéphane Loysel

Commune de Gignac (Lot) - 20 nivôse an 9 (10 janvier 1801)

Pierre , Pierre et Pierre Delmas sont des triplés nés le 20 nivôse an 9 ,
13ème, 14ème et 15ème naissances dans le registre des baptêmes .

Ils meurent  3 jours après , le 13ème , 14ème et 15ème décès dans le registre des sépultures ...

Merci à Claudotte du site www.gendep46.com 
 

voir l'acte
Ad46  Gignac 4E170/2 1793-1802 Vue159

Extrait :
" acte de naissance de pierre Delmas né ce jourdhuy heure de six
du matin d'autre pierre Delmas né aussi ce jourdhuy herue de sept
du matin , et encore d'autres pierre Delmas né également ce jourdhuy
heure de onze de matin "

voir l'acte
Ad46  Gignac 4E170/2 1793-1802 Vue395

Extrait :
" acte de deces de pierre Delmas Decedé le jour d'hier à une heure
Du matin, D'autre pierre Delmas Decedé le meme jour Dhier
à sept heures Du matin et encore D'autre pierre Delmas Decedé
le jour Dhier aussi à sept heures Du soir "

Commune de Léthézieu (Ain) : 2 fois des triplés !

Michel Callet fils d'Anthelme et Louise Couturier se marient le 1 février 1768 .
En 1770 nait Anthelme leur premier fils .
En 1772 , Louise met au monde 3 enfants qui décèdent 48 heures après .
Puis 3 autres enfants naissent le 27 avril 1773 dont 2 meurent 10 jours plus tard
alors qu'une fille semble avoir survécu .
Notons que le 24 septembre 1774 , Louise met au monde un garçon.
Ainsi de 1770 à 1774, Louise aura donné naissance à 8 enfants !
(Michel Callet décède à 68 ans en 1808 et Louise Callet née Couturier en 1818 à l'âge de 70 ans )

 

"Le cinq du mois de janvier mil sept cent septante deux
sont nés deux filles et un garçon appartenant à
Michel Callet et louise couturier un des dits
enfants a été baptisé à la maison de leur naissance
par la sage femme et les deux autres ont reçu le baptême
à l'église . ces mêmes enfants sont morts deux jours
après et ont été enterré au cimetière de cette paroisse
(...)"

"Le vingt six avril sont nés et le lendemain ont été
baptisés trois enfants appartenants à Michel fils d'Anthelme
Callet et de Louise Callet sa femme parmi ces enfants
était un garçon qui a été appelé françois (...)
et deux filles dont l'une a été
appelé philiberte (...) et l'autre a été appelé
jacqueline (...)
Septieme mai mil sept cent septante trois sont morts françois
Callet et philiberte callet sa soeur (...)"
 

Commune de St Hillaire La Gravelle (Loir et Cher)- 1766 : des triplés puis des jumeaux
 

1766, Jeanne Courcimaud met au monde des triplés qui ne survivront pas .
"L'an mil sept cent soixante sept et le dix huit de mars"  , elle donne naissance a des jumeaux, Catherine et Jacques .
Le garçon décédera en 1768 .
En 1768 , son mari décède. La même année nait une fille qui ne vivra que 6 semaines .
Jeanne se remarie en 1776 .
 

1766 - naissance des triplés

"L'an mille sept cent soixante six le onzième
du mois d'avril nous prêtre curé de cette paroisse nous
avons baptisé trois enfants jumeaux nés de ce jour du
légitime mariage de françois renaut fermiers des vaux
et de jeanne courcimaud . la première née a été nommée
marie et a eu pour parrain rené leroy père ...
et pour marraine marie martin femme de rené ...
La seconde née a été nommée jeanne et a eu pour
parrain pierre thibaut sonneur de cette église et pour
marraine marie dubois femme de gilles thenai
Le troisième né a été un garçon nommé françois et a eu
pour rené leroy le jeune garçon maréchal et pour
marraine marguerite elineau fille tous de cette paroisse.
Les trois parrains ont signé avec nous , les marraines
nous ont déclaré ne le savoir .
Les trois susdits enfants sont morts les deux jours
suivants . pierre thibault rené leroy rené leroy
Germond prêtre curé "

 


Commune de Verneugheol (Puy de Dôme) - 1692-1694-1696 :  3 fois des jumeaux !

Jean Ribeyreix et Michelle Terrade se marient avant 1687 , date de la naissance de leur premier enfant.
Naitront ensuite le 5 mai 1692  Marguerite et Anne . La première décède 5 jours plus tard alors qu'Anne survit et se marie en 1719
puis le 15 mars 1694 Guillaume et Françoise qui décèdent 5 jours plus tard
puis le 22 mars 1696 sont baptisées Michelle et Claudia qui décèdent le même jour .

 

1692

1694     

 

1696


Giat
comptaient environ 2000 habitants à la fin du 18e siècle et entre 40 et 60 naissances par an. La moyenne des naissances de jumeaux pour ce siècle-là n'a pas été calculée, mais leur fréquence élevée certaines années peut étonner.

Y avait-il un facteur environnemental ou génétique provoquant ces naissances multiples ?

Voici quelques exemples :
 
Année Somme des actes de naissances Naissances gemellaires
1743 62 4  (en février, mars, avril et mai)
1744 45 1
1746 47 2
1748 53 1
1749 53 2
1750 45 1
1754 48 1
1755 41 2
1759 46 4  ( 2 en janvier et 2 en février)
1760 51 3 (en janvier, mars et mai )

 

HAUT DE PAGE