LES ACTES et mentions INSOLITES DES REGISTRES D’ETAT CIVIL
    
 

retour accueil
 

Clermont-Ferrand -.Rue des Gras et la cathédrale

Les hommes ne portèrent longtemps qu’un seul nom qui caractérisait plus l’individu que la famille puisqu’il était choisi selon les qualités, les actes ou le rang social de la personne et ne se transmettait pas à la descendance.

Puis vers l’an III après J-C., les romains instaurèrent leur système d’identité à trois parties ou tria nomina, proche du nom, prénom et surnom.

Mais à partir du Vème siècle, grâce à l’essor du  christianisme, l’Eglise imposa de nouveau l’unicité du nom inspiré de ceux portés par les premiers chrétienset les premiers saints.
Pour cette raison sans doute, les noms les plus usités en France actuellement sont des prénoms : Martin , Bernard, Thomas, Robert, Richard, Dubois, Laurent  par exemple.

Probablement en relation avec l’importance du « prénom » unique, notons le répertoire suivant où les naissances sont recensées selon le prénom de l’enfant jusqu’en 1792 ! 
Voilà qui rend les recherches généalogiques peu faciles si on s’intéresse par exemple à un Jean ou à une Marie !

 

Répertoire des baptêmes de la
paroisse de St Genès de Clermont-Ferrand

Merci à Christian Corlay


Ad71 St Bonnet-de-Joux BMS 1742-1757 Vue 231

De ce fait, le curé de St Bonnet-de-Joux (71) qui rédige aussi des tables par prénoms ,
doit en préciser l'usage par 2 fois dans ses registres, ce qui montre bien les limites d'un tel classement !

" Le lecteur de cette table peut sassurer
qu'il ny a rien d'omit que les mortuaires
qui sont separés dans un autre volume.
et quainsy s'il ne trouve pas les extraits
a la lettre alphabetique cest une marque
qu'ils ny sont pas et ce seroit en vain qu'il le
chercheroit dans le volume , a moins qu'un
enfants qui a deux noms de baptême nait ete
appellé par ses parents du secon nom de baptême
qui nest pas à la lettre alphabétique ny ayant
que le premier nom de baptême qui soit et qui fasse dans cette table
lettre alphabétique . fait a St bonnet le 31 janvier
1767 . J.Girau Curé. "

 

 

Dans cette mention, le même curé décrit le cas certes compréhensible mais d'une façon tout à fait laborieuse d'un enfant baptisé de plusieurs prénoms , précisant que "cette equivoque ne se rencontre pas pour les mariages et les sepultures parce quon les marie ou enterre sous le nom quon les appelle lequel nom n'est pas ignoré des parents ! "
Ainsi, si un enfant est baptisé de plusieurs prénoms et qu'on ne le trouve sous aucun de ces prénoms, "ce nest pas un grand ouvrage de lire tous les noms de baptême et chaque fois qu'on trouve le nom de famille aller a la page voir si cest celuy qu'on demande " !

"Comme il arrive / souvent que Lorsqu'on / baptize un enfant les parents / lui donnent plusieurs / noms comme jean Marie / françois ainsy dautres / les lecteurs de cette table / sont avertis que cest a la / lettre du premier nom / qu il faut chercher lextrait / dans lexemple proposé / a la lettre j et si on ne le / trouve pas l'j on peut / le chercher a l'm, et si /on le trouvoit pas a / l'm il trouveroit / a l'f , cette équivoque / peut arriver en ce que / un enfant qui a été baptizé / jean marie françois , les / parents se trouvaient avoir / deja un enfant qui sapelait / jean , prennent le party pour le ditinguer du / premier de lapeller marie ou francois, et quand ils / viennent en demander lextrait ils le demandent sous / le nom dont ils l'ont appellés, qui nest pas celuy ou il / est rapporté a la table, de maniere que si on sen tenoit / toujours a leur declaration on croiroit quil n'est pas dans / la table tandis quil y est sous un autre nom, mais si / on le chercher sous tous les noms quil a reçu au bapteme / on ne peut pas manquer de le trouver, en tout cas ou des / ne pouroient pas citer le premier nom de baptême / de la personne dont ils demandent l'extrait ce nest pas / un grand ouvrage de lire tous les noms de baptême et / chaque fois qu'on trouve le nom de famille aller a la page / voir si cest celuy qu'on demande, cette equivoque ne se rencontre pas pour les mariages et les sepultures parce quon les marie ou enterre sous le nom quon les appelle lequel nom n'est pas ignoré des parents ! "

  

        Ad71 St Bonnet-de-Joux BMS 1742-1757 Vues 221-222