LES ACTES et mentions INSOLITES DES REGISTRES D’ETAT CIVIL
    
 

retour accueil                           

Naître d'un père inconnu n'est certes pas facile à assumer
mais la mention de plusieurs pères potentiels sur un acte de naissance
devient sans doute une terrible punition , imposée par la seule volonté du curé .
Cependant, quand le père devient "presque" inconnu, l'affaire pourrait se compliquer !
Durant l'accouchement, la sage-femme essayait à plusieurs reprises de faire avouer à la mère
le nom du père , comme nous le verrons en bas de cette page .

Catherine Lambouley Par 2 fois à 18 mois d'intervalle, Antoinette Gros refusera . (Voir au bas de cette page)

 
Commune de Rosiers D'Egleton (Corrèze) - 1725

                                                                                                                                    Merci à Guy Fargeix

Sur cet acte, il est clair que quelqu'un a voulu masquer le nom du père !
L'écriture hésitante ne semble pas être celle du curé et la pauvre Jeanne qui vient de naître se voit attribuer un père inconnu ... ou presque, puisqu'on peut lire le nom rayé à travers les ratures !

 

 

&&&&

                           Merci à Jocelyne Forest pour l'acte suivant

Commune de Parigny-la-Rose (Nièvre) 
25 août 1773

Voici le cas d'un enfant né de père inconnu puisqu'il existe en fait ... 2 pères potentiels !
La mère a effectivement déclaré "avoir eu commerce " avec les deux frères chez qui elle loge ,  " en sorte quelle ne sait pas au juste qui est le père de son fils."
 

 

 


" L'an mil sept cent soixante et treize le vingt cinquieme jour d'août j'ai
curé de Parrigni sousigné baptisé le fils d'Anne Pajet née en la paroisse
d'Huban et Serventes depuis quatre mois en celle de Parrigny chez
Mathias et Pelerin Barre frères. La dite Anne Pajet âgée de vingt deux
à vingt trois ans a déclaré publiquement et à plusieurs fois avoir eu
commerce avec les dits Mathias et Pellerin en sorte quelle ne sait
pas au juste qui est le père de son fils. cet enfant est né d'hier et
on lui a impose le nom de Barthelemi : le parrain a été Louys Pichot
manœuvre la marraine Eugenie Rossignol habitant de Parrigny qui
on déclaré ne savoir signer de ce enquis. "
 

   

&&&&

                             Merci à Christine et à Alain de genauvergne

Dans le Puy de Dôme - 25 mars 1787 -

Quand les registres défient la science ! "d'un père ou de plusieurs pères inconnus"


" Le vingt cinq mars mil sept cent quatre vingt sept a été baptisé
un enfant a qui on a donné le nom de marie qui est le deuxième
enfant illégitime d'autre marie bonneau dite guêpin et d'un
père ou de plusieurs pères pères inconnus . (...) "
 

 

&&&&

Commune d'Ollé (Eure et Loir)
7 septembre 1671

Martin a officiellement "plusieurs pères " pour une raison
très crument énoncée par le curé :
"puisque tout le monde y estoit bienvenue" .
Encore heureux que ce curé respecte le secret de la confession
sinon, nous connaitrions sans doute le nom des pères possibles !

Merci à Dominique Druhen pour cet acte

  " Martin fils illegitime de
plusieurs peres puisque tout la
monde y estoit bienvenue et de
Marie Senee sa mere Lequel
est né de ses impurs Embrassements
le lundy 7e jour de septembre
1671 (...) "


Ad28 Ollé BMS 1668-1693 vue 64/299

&&&&

Merci à Nicole Gamonet

Plancher-les-Mines (Haute-Saône) - 1746

Nous pouvons aisément imaginer le harcèlement qu'a du subir Catherine Lambouley au cours de l'accouchement . Il a été impossible de lui "arracher de sa bouche le nom du père" . Mais après tout, après avoir déjà mis au monde 2 autres bâtards, Catherine devait être bien entraînée à résister !

"Jean Baptiste troisième batard de Catherine Lambouley sans
qu'on ai pu arracher de sa bouche le nom de son pere a eté
baptisé le huit d'aoust (...) "

 


Ad70 Plancher-les-Mines BMS1743-1752 vue48

Commune de Pougny ( Ain)

Le 28 janvier 1777 , Antoinette Gros "laquelle n'a pas voulu déclarer le père" mettra donc au monde un enfant né de père inconnu

 

 

 

 

" L'an mil sept cent soixante dix sept et le vingt huit janvier
est né et le meme jour baptisé Antoine fils illegitime
d'Antoinette Gros de la parroisse de toiry en savoye laquelle
n'a pas voulu déclarer le pere (...) "

Le 20 mai de l'année suivante, la même Antoinette accouchera clandestinement d'un enfant retrouvé mort dans une cave et déclaré de père inconnu .

 

 

 

 

 


"L'an mil sept cent soixante dix huit et vingtieme de may a été
enterré apres les formalités requises un enfant trouvé mort dans la
cave des fermiers de Crest qu'Antoinette Gros de la paroisse de
toiry en Savoye a déclaré avoir mis au monde et baptisé sans
neanmoins avoir voulu dire dans les interrogations qui lui ont ete
fait par Mr le juge de Collonge de qui elle l'avait conçu (...) "