LES ACTES et mentions INSOLITES DES REGISTRES D’ETAT CIVIL
    
 

retour accueil

 
Louis XV dans les registres

Né le 15 février 1710 à Fontainebleau, Louis XV dit le Bien-aimé régna près de 60 ans jusqu'à sa mort le 10 mai 1774.
Certains faits de sa vie sont tout naturellement mentionnés dans les registres paroissiaux :

 
 * son accession au trône
 * son mariage  
 * une visite du Dauphin et de la Dauphine
 * sa tentative d'assassinat
 * le décès de son fils aîné
 * son décès

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La France connait plusieurs années de régence avant que Louis XV ne soit sacré et couronné à Reims le 25 octobre 1722, il n'a alors que 12 ans. Il faudra attendre sa 13e année pour qu'il prenne officiellement ses fonctions de roi. 

La Chapelle-aux-Naux (Indre-et-Loire) - 1725

"Louis 15 monta sur son trosne et déclara
qu'il voulait gouverner l'état et son royaume
et qu'il imiteroit autant qu'il pouroit son
bisaeuil  Louis 14. et qu'il ne vouloit plus
de premier ministre et changer le conseil
et comensa à ordonner des prières publicques "
 


 


Ad37 La Chapelle-aux-Naux 1709-1730 Vue133


 
 

Le 4 septembre 1725 à Fontainebleau , le roi Louis XV épouse Marie Leszczyńska , fille de l'ex-roi de Pologne .
10 enfants naitront de ce mariage en dix ans
.

voir "Le mariage polonais de Louis XV"

Le 8 juin , le roi établissait une taxe d'un cinquantième sur tous les revenus du royaume , gâchant ainsi les réjouissances populaires du mariage .

Commune de St Romain-sous-Versigny - Saône et Loire - 1725 -

Merci à Isabelle de St Malo bénévole sur le site registres18

"Cette année 1724 n'a été remarquable que par le mariage de Louis
quinze , qui épousa sur la fin aout à fontainebleau la fille de Roy
de Pologne, qui avait été élevé sur le trône par le défunt Roy de Suède ,et
qui en descendit aussitôt que son bienfaiteur ait été (...) devant
Moscou . cette princesse avait été épousée au nom du Roy à Strasbourg
par Mgr. le Duc d'orléans. le cardinal de Rohan Evêque de cette ville en
fit la cérémonie au commencement du même mois .Mgr d'orléans
regent du Royaume , après la mort de Louis legrand , avait choisi pour
être reine de france l'infante d'Espagne ; mais étant mort il y a deux
ans, Mr le Duc premier ministre avec son conseil, pour des raisons qui lui
sont particulières, renvoya en Espagne sur la fin d'avril dernier cette infante
et donna pour reine à la france la princesse de Pologne . on a fait peu de
réjouissance à l'occasion de ce mariage Mr le Duc a établi le
cinquantième du revenu de tous les biens du royaume en quoy qu'ils
puissent constituer , et ce pendant douze ans : ce qui surcharge furieusement
les peuples , au lieu qu'ils s'attendaient qu'une paix de si longue durée leur devait
apporter du soulagement "
 

 


 
En 1756, vivent encore 6 enfants légitimes du roi Louis XV.
Nous avons ici mention du passage du Dauphin et de la Dauphine dans la commune d'Epernon (Eure et Loir) alors qu'ils se rendaient à Chartres pour  "accomplir un vœu " . Le malheur a voulu qu'une terrible grêle s'abatte sur la ville , la veille, détruisant les récoltes et causant même des blessures aux habitants.
Le Dauphin et la Dauphine "ne receurent aucunes acclamations " mais " touchés de la consternation publique ils remirent douze cent livres"  a priori "très mal distribué" si l'on en juge par les propos du curé ! Heureusement , 300 livres obtenus par la Dauphine lors d'une quête à la Cour servirent à la distribution de pains plusieurs dimanches de suite .

 

"(...) l'alarme fut si generalle que
Monseigneur le Dauphin fils de Louis quinze avec
Madame La Dauphine passant le lendemain
pour aller accomplir un voeu a Chartres ne receurent
aucunes acclamations touchés par la consternation publique
ils remirent quinze cent livres sed quid veritantes
qui furent tres mal distibués mais des trois cent livres
de quete qui fut faite par Madame la Dauphine a la
cour eurent plus heureux sort car nous distribuames
soixante et huit pains par service depuis le premier
dimanche de Avent jusqu'au dimanche de la pentecote
le pain valoit vingt un sols de la somme qui me fut
remise par Monseigneur l'Eveque de Chartres , les autres
paroisses furent souslagées a proportion de la perte , qui nommat
pour faire cette distibution Mr Barbier curé (...) "
 


Ad28 Epernon BMS 1751-1790 Vue79


 

Un autre évènement relatif à la vie de Louis XV est largement développé dans certains registres :  le 5 janvier 1757, Robert François Damiens attaque le roi et le blesse de plusieurs coups de couteau.
 
 L'attaque et la torture de Damiens   à cette page sur ce site

 
Louis Ferdinand , fils aîné de Louis XV, est né le 4 septembre 1729. Dauphin de France et seul enfant mâle survivant de Louis XV, il fait preuve d'une grande piété et d'une grande rigueur morale.
Le Dauphin est atteint de tuberculose au printemps 1765 et son décès survenu le 20 décembre 1765 causa une grande peine dans tout le royaume, comme en témoigne cet éloge écrite par le curé de Chassagny (Rhône) . Les qualités énumérées ici ne manquent pas, comme si le Dauphin avait été un proche du curé !

"L'année 1765 a été des plus tristes et des plus affligeantes pour la France
qui perdit celui qui étoit né pour la commander; Louis Dauphin fils
unique de Louis 15 prince religieux qui possedaoit toutes les vertus, mais
principalement une foi pure et eclairée, un attachement sincère a la saine
doctrine, un amour tendre pour l'église , et pour ses secisions un respect digne
du fils ainé de cette mère de tous les chrétiens. il avoit acquis une science
peu commune dans les personnes de son rang; non seulement il connoissoit
a fond l'histoire de sa nation, mais il connoissoit encore l'histoire des Royaumes
de l'europe, et principalement des puissances voisines de la france. il possedoit
la marine, l'art militaire, le commerce, les differentes branches du
gouvernement et des finances de façon a etonner les gens du metier dans
les conversations. avec cela jamais prince ne fut plus modeste;
ce n'étoit que dans ses entretiens familiers avec quelque confidens et
quelque amis et malgré son attention a se cacher, on on developpoit son
savoir et ses talens. il avoit chaque jour ses heures reglées pour l'etude
comme pour ses exercices de chrétiens; et quand il n'avoit pu pendant le
jour donne a l'étude le tems qu'il s'etoit prescrit il prenoit sur son
sommeil . aimé er respecté de sa nation, cheri de sa famille, il laissa les
plus grands exemples de vertu.
il mourut a fontainebleau le 17. decembre agé de trente six
ans laissant la france desolée; elle regrettera long tems un prince qui fut
pleuré de ses voisins et dont ils se firent l'éloge. son corps fut
inhumé dans la catedrale de Sens et son coeur a st Denis. il laissa
trois princes dont l'ainé n'avoit qu'onze ans. "
 


Ad69-Chassagny 48GG5 BMS vue 9


 
Louis Ferdinand , fils aîné de Louis XV, est né le 4 septembre 1729. Dauphin de France et seul enfant mâle survivant de Louis XV, il fait preuve d'une grande piété et d'une grande rigueur morale.
Le Dauphin est atteint de tuberculose au printemps 1765 et son décès survenu le 20 décembre 1765 causa une grande peine dans tout le royaume, comme en témoigne cet éloge écrite par le curé de Chassagny (Rhône) . Les qualités énumérées ici ne manquent pas, comme si le Dauphin avait été un proche du curé .

"L'année 1765 a été des plus tristes et des plus affligeantes pour la France
qui perdit celui qui étoit né pour la commander; Louis Dauphin fils
unique de Louis 15 prince religieux qui possedaoit toutes les vertus, mais
principalement une foi pure et eclairée, un attachement sincère a la saine
doctrine, un amour tendre pour l'église , et pour ses secisions un respect digne
du fils ainé de cette mère de tous les chrétiens. il avoit acquis une science
peu commune dans les personnes de son rang; non seulement il connoissoit
a fond l'histoire de sa nation, mais il connoissoit encore l'histoire des Royaumes
de l'europe, et principalement des puissances voisines de la france. il possedoit
la marine, l'art militaire, le commerce, les differentes branches du
gouvernement et des finances de façon a etonner les gens du metier dans
les conversations. avec cela jamais prince ne fut plus modeste;
ce n'étoit que dans ses entretiens familiers avec quelque confidens et
quelque amis et malgré son attention a se cacher, on on developpoit son
savoir et ses talens. il avoit chaque jour ses heures reglées pour l'etude
comme pour ses exercices de chrétiens; et quand il n'avoit pu pendant le
jour donne a l'étude le tems qu'il s'etoit prescrit il prenoit sur son
sommeil . aimé er respecté de sa nation, cheri de sa famille, il laissa les
plus grands exemples de vertu.
il mourut a fontainebleau le 17. decembre agé de trente six
ans laissant la france desolée; elle regrettera long tems un prince qui fut
pleuré de ses voisins et dont ils se firent l'éloge. son corps fut
inhumé dans la catedrale de Sens et son coeur a st Denis. il laissa
trois princes dont l'ainé n'avoit qu'onze ans. "
 


Ad69-Chassagny 48GG5 BMS vue 9


 
Louis XV fut plutôt "mal aimé" à la fin de son règne et il meurt le 10 mai 1774 de la petite vérole, semble-t-il dans l'indifférence générale, laissant une France ruinée.

Commune de Blanot (Saône-et-Loire) -1774

merci à Christian Corlay

Pourtant, dans le diocèse d'Autun, les cloches sonneront "pendant trois jours de deux heures en deux heures, et pendant un mois trois fois par jour"

"le 10e may est mort a Versailles de la petite vérole Louis XV Roy de
france agé de 64 ans et 59 années de regne ; dans ce diocèse on a fait un
service pour lui dans toutes les eglises dont on a sonné les cloches pendant
trois jours de deux heures en deux heures, et pendant un mois trois fois par
jour"